Problèmes de gencives

Le Cabinet Dentaire de Rumine traite vos problèmes de gencives rétractées ou enflammées et vous conseille

Votre dentiste au service de votre hygiène bucco-dentaire

La parodontie comprend l’ensemble des soins des tissus qui entourent la dent. Ce mot vient du grec : de paro- (autour) et odontos (la dent). Ainsi, la parodontie se concentre sur la gencive tout d’abord, puis sur le ligament qui relie la dent à l’os et enfin sur l’os alvéolaire de la mâchoire lui-même.

 

Le diagnostic d’une bonne santé parodontale s’établit facilement :

  • La gencive est rose pâle
  • La gencive ne saigne pas
  • La gencive adhère à la dent et assure ainsi la parfaite protection de l’os
  • Au microscope on trouve des bactéries non mobiles.

Au cours de la journée, les nombreuses bactéries présentes dans la salive se fixent rapidement aux dents, se multiplient et produisent un gel : la plaque dentaire. Au contact de la plaque dentaire, une réponse inflammatoire de l’organisme est activée : la gencive gonfle et devient rouge. Un saignement au brossage est un signe de gingivite.

 

La gingivite est le premier stade de la maladie parodontale. Elle est totalement réversible et seule la gencive est atteinte. Elle se met alors à saigner lors du brossage des dents.

 

Sans prise en charge rapide, elle évoluera en parodontite, de légère à sévère : les bactéries de la plaque dentaire s’insinuent progressivement entre la dent et la gencive, ce qui accentue l’inflammation. Cette inflammation atteint l’os qui supporte les dents et provoque sa résorption progressive. La parodontite est plus communément appelée déchaussement dentaire, car il est l’un des premiers effets possibles et bien visibles de cette maladie bactérienne. Si la maladie n’est pas traitée ou détectée au stade léger et qu’elle atteint le stade sévère, elle peut conduire à la perte des dents et finalement à une dysfonction masticatoire.

 

Le traitement de la parodontite est déterminant pour la santé. Il existe en effet un rapport entre l’atteinte parodontale et la santé générale, raison pour laquelle la prévention chez l’hygiéniste dentaire, spécialiste de son dépistage, est si importante. Le tabac constitue le facteur de risque le plus important dans le développement des maladies parodontales. Le traitement d’une parodontite nécessite plusieurs interventions simultanées à différents niveaux :

  • L’assainissement immédiat de la situation gingivale avec l’élimination de la plaque dentaire et du tartre par l’hygiéniste
  • L’apport de conseils d’hygiène dentaire et alimentaire au patient par l’hygiéniste
  • La mise en place d’un plan de traitement par le médecin-dentiste pour sauver et cicatriser les tissus lésés
  • La mise en place d’un suivi d’hygiène dentaire professionnel sur le long terme pour pérenniser la situation de façon durable.

Pour établir le plan de traitement de la parodontite, il convient de mesurer objectivement d’une part la situation initiale et son évolution, d’autre part les effets des traitements prodigués. Le protocole de prise en charge respecte généralement la chronologie suivante :

  • Bilan radiologique (local ou complet)
  • Évaluation initiale objective du cas par sondage parodontal
  • Échelle de traitement adapté (depuis un simple détartrage profond jusqu’à une intervention de chirurgie parodontale complète quadrant par quadrant)
  • Éventuelle utilisation d’antibiotiques locaux
  • Contrôles post-interventionnels
  • Mise en place du suivi parodontal professionnel par l’hygiéniste, dont la fréquence diminuera avec le temps
  • Évaluation objective du traitement et de son suivi dans le temps par sondage parodontal
Prenez rendez-vous